Présentation

Le centre social Christine Brossier est né en 2014 à la suite d'un travail collaboratif entre un groupe d'habitant suryquois porteur de la démarche, une équipe de la CAF, une équipe du CG, des membres de la Fédération départementale des centres sociaux de la Loire, et la commission enfance jeunesse de l'ancienne municipalité dans laquelle était présent l'actuel Maire de la commune.

Un centre social qu'est-ce que c'est? 

C'est un projet. Le projet est que les habitants de la commune puissent mieux vivre ensemble: nouveaux arrivants, anciens suryquois, familles, personnes âgées, enfants, jeunes. Quelque soit son histoire, sa culture, sa religion ou ses convictions chacun doit et peut trouver sa place à Sury. Le centre social s'appuie sur les principes de la mixité, de la laïcité, de la démocratie et de la convivialité, et construit une double démarche:

– être à l'écoute des habitants: qui sont les suryquois? Que vivent-ils? Que souhaitent-ils? Quel énergie ont-ils envie de dépenser pour améliorer leur quotidien? Pour ce faire il s'agit d'être présent dans le quotidien des habitants, dans l'espace public. C'est pourquoi nous sommes présents au marché le Mercredi matin et au jardin public le Mercredi après-midi.

– Transformer l'energie et la volonté des habitants en proposition concrète pour que les habitants voient de nouvelles choses apparaître dans leur quotidien, qui viennent d'eux, qu'ils soient acteur du changement. Faire des talents de chacun une force pour inventer la vie à Sury de demain. Une fois les belles choses dites, on se retrousse les manches et on cherche à construire ensemble des ateliers, des événements, des services, des temps de rencontre et d'échange qui vont permettre à chacun de trouver son bonheur.

Ce que le centre social n'est pas: les idées reçues, faussent!

Un service pour les pauvres. Les personnes en difficultés économiques ou sociales sont une composante de la commune qui est pris en compte comme les autres groupes. Il n'est pas plus ou moins intéressant pour le centre social. En revanche il est important de noter que chacun peut avoir des difficultés dans son parcours, et qu'il est nécessaire de se rendre compte que l'Autre c'est aussi chacun de nous.

Un service de garderie pour les enfants et les jeunes. L'enfance et la jeunesse sont une composante importante de la société. Et le centre social croit fermement que c'est en accompagnant ces personnes dans leur évolution que le vivre ensemble de demain sera amélioré. Néanmoins les enfants et les jeunes sont un groupe comme les autres, il n'est pas plus important qu'un autre.

Un lieu où on vient consommer une activité. La société de consommation a fait des êtres humains des consommateurs avant tout. C'est ainsi que chacun calcul en permanence ce que tout lui coûte et ce que tout lui rapporte. C'est ce qu'on appelle l'utilitarisme. Tout, c'est un objet mais c'est aussi une relation. L'objectif du centre social est bien de sortir de ce type de relation pour apprendre à vivre autrement les relations. Il ne s'agit plus de se rencontrer uniquement parce que l'on pratique la même activité, mais bien partager un projet commun, un état d'esprit d'ouverture, de découverte et de rencontre joyeuse de l'Autre, et une envie de vivre ensemble dans sa ville.